Jeunes Populaires du Valenciennois

Ensemble tout devient possible
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les propos de Hollande

Aller en bas 
AuteurMessage
PatriceL



Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 40
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Les propos de Hollande   Mar 31 Oct - 12:37

BOnjour à tous.

je suis outré des propos de Hollande dimanche soir face aux faits divers dans notre pays et notamment sur le drame de Marseilles.
Mr Hollande accuse Nicolas Sarkozy comme seul responsable de ce qui s'est passé.
Perso, moi quand j'entends ça, cela me donne l'envie de lui dire ce que je pense à ce Hollande qui profite de la situation pour essayer de récupérer des voix.

Au lieu de soutenir les propositions de Nicolas Sarkozy, il fait tout le contraire et n'hésite pas à lui mettre des batons dans les roues.

De toute façon, cela fonctionne plus vraiment, les gens ne se laissent plus endoctriner par les paroles. Il suffit d'écouter le midi sur RTL, pendant 1h30 les français ont la parole et bcp donnent raisons à notre ministre d'état et veulent une bonne fois pour toute quelqu'un qui pèse pas ses mots et surtout de la fermeté.

Là dessus, Mr Hollande à encore du travail à faire.

Quel est votre point de vue là dessus??

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guillaume



Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 39
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Les propos de Hollande   Mar 31 Oct - 15:28

PatriceL a écrit:
BOnjour à tous.

je suis outré des propos de Hollande dimanche soir face aux faits divers dans notre pays et notamment sur le drame de Marseilles.
Mr Hollande accuse Nicolas Sarkozy comme seul responsable de ce qui s'est passé.
Perso, moi quand j'entends ça, cela me donne l'envie de lui dire ce que je pense à ce Hollande qui profite de la situation pour essayer de récupérer des voix.

Au lieu de soutenir les propositions de Nicolas Sarkozy, il fait tout le contraire et n'hésite pas à lui mettre des batons dans les roues.

De toute façon, cela fonctionne plus vraiment, les gens ne se laissent plus endoctriner par les paroles. Il suffit d'écouter le midi sur RTL, pendant 1h30 les français ont la parole et bcp donnent raisons à notre ministre d'état et veulent une bonne fois pour toute quelqu'un qui pèse pas ses mots et surtout de la fermeté.

Là dessus, Mr Hollande à encore du travail à faire.

Quel est votre point de vue là dessus??

Salutations




François Hollande est en campagne électorale et il est sans doute habité par un sectarisme intarissable qui ne lui permet pas d’avoir une vision objective sur la politique gouvernementale.
Je crois pour ma part, qu’aujourd’hui parmi les vecteurs de la violence au sein de notre société se trouvent les médias.
En effet ceux-ci médiatisent exagérément la flambée de violence.
Depuis quelques jours les journalistes (sans doute en quête d’audimat) nous parlent d’anniversaire des « émeutes » et d’une possible nouvelle flambée de violence …
L’année dernière ceux ci se sont amusés à tenir un décompte des voitures brûlées, comme ci il s’agissait d’établir un record.
Cette couverture médiatique ambiguë contribue à encourager les violences urbaines.
En effet, les médias ne parlent des banlieues que lors d’incidents. Cela renforce chez les jeunes de banlieues l’idée qu’ils ne sont entendus qu’à travers ce genre d’action. D’ailleurs la plupart du temps les reportages sur les banlieues ne concernent que des aspects négatifs de celle ci.
Si on veut sortir de ce cercle vicieux et réhabiliter les banlieues, il faut aussi cesser de caricaturer les banlieues.
Elles ne doivent pas inspirer la crainte, il ne sert à rien d’exagérer négativement l’image de la banlieue et surtout il ne faut pas généraliser Il n’y a pas La banlieue mais des banlieues chacune ayant ses spécificités.
Sortir de la ghettoïsation des banlieues passe par une revalorisation de l’image des banlieues, un refus d’être enfermé dans une illustration aussi négative.
Il faut promouvoir les points positifs à travers l’exemple des différentes actions menées par les différents acteurs de la vie des banlieues.
Ceux qui tentent de dynamiser les banlieues et de les ouvrir car changer l’image de la banlieue c’est la rendre plus attractive.
Je pense donc que les médias devraient donner d’avantage la parole à ces acteurs du renouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val



Féminin
Nombre de messages : 1
Localisation : Saint-Saulve
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Les propos de Hollande   Ven 3 Nov - 23:28

Bonsoir à tous !!!!!!!

Je tenais, par le biais de ce forum, recueillir vos avis sur le problème de la délinquance et plus particulièrement sur celui de la sécurité au regard notamment du dernier projet de loi adopté par le Sénat sur la prévention de la délinquance.
En effet, j’ai assisté la semaine dernière, au petit débat organisé au siège à Lille avec Monsieur Lecerf sur le projet de loi ( j’y ai pris des notes et j’en ferai un petit topo au cours de la prochaine réunion ou je le mettrai en ligne quand le site sera crée !) . Au cours, de ce débat, quelques chiffres ont été rappelés à savoir :
- que selon un sondage CSA Le Parisien réalisé le 23 septembre, 54 % des français estiment que certains magistrats ont démissionné de leurs responsabilités
- que selon un sondage IFOP Figaro réalisé le même jour, 88 % des français sont favorables à une peine plancher automatique à chaque nouvelle infraction commise par un délinquant multirécidiviste.
- que 60 % des français sont pour traiter les mineurs délinquants comme les majeurs.

Face à ce constat, il est légitime de s’interroger sur le problème de l’insécurité dans la mesure où il fera parti des débats des prochains enjeux électoraux et que ce thème suscite des réactions diverses notamment dernièrement au regard des récents faits divers ( incendies de bus à Lille et à Marseille ).
En effet, l’insécurité est un fléau important contre lequel il faut lutter et contre lequel il faut apporter des moyens efficaces afin de le neutraliser. Aussi, je tiens à partager les points de vue de Patrice et Guillaume.
D’une part, les propos de monsieur Hollande me semblent déplacés dans la mesure où il faut arrêter de rejeter la faute sur l’autre en se renvoyant la balle car l’enjeu de la sécurité publique est trop important. Nous sommes tous concernés et il faut agir en tant qu’être responsable et agir ensemble « dans la mesure du possible » afin d’assurer la meilleure cohésion sociale.

D’autre part, je suis désemparée face à la divulgation massive des journaux du « premier anniversaire » des banlieues ( pour la petite anecdote, le journal le Monde en a fait même un supplément dans le journal de jeudi dernier s’intitulant « Banlieues, un an après »).
Chacun garde en mémoire ce moment douloureux et je ne pense pas que de « fêter le premier anniversaire » soit profitable. Je pense tout comme Guillaume que le fait de remémorer ces actes va accorder de l’importance aux actes de violence. Et il est légitime d’avoir le sentiment d’exister lorsque l’on rappelle les faits en terme d’anniversaire. Alors que l’on savait très bien à cette époque que les jeunes des banlieues éprouvaient des difficultés à s’exprimer et justifiaient leurs actes de violence comme une sorte de revendication légitime. A cette époque, celle-ci était, à leurs yeux, leur seul moyen de communication et qu’elle prouvait, au monde entier, qu’ils existent et qu’ils éprouvent un mal être. Or ce rappel des faits pourrait comporter des effets pervers à savoir le rappel de la violence car, après tout, on en reparle ! Sauf que c’est sous la forme d’autres manières qu’il faut résoudre le problème en passant par l’insertion des jeunes, des immigrés, la sécurité et la civilité !
C’est pourquoi, la présence des CRS, ces dernières semaines, semble répondre à cet objectif. C’est d’ailleurs ce qu’a rappelé Nicolas Sarkozy dans une interview aujourd’hui sur Europe 1 et répond aux critiques de la gauche sur l’abandon de la police de proximité. Cette dernière était inefficace dans la mesure où elle était proche de la population mais « aux heures » d’absence de violence, c’est-à-dire en journée alors que l’insécurité est souvent ressentie dans la nuit. Alors pourquoi laisser une instance fonctionner si elle ne se révèle pas efficace ?
C’est pourquoi, je me tourne, vers vous, jeunes populaires, afin d’apporter des solutions aux interrogations que je me pose dans le sens comment répondre à ce(s) problème(s).
Veuillez d’ailleurs m’excuser de la longueur de mes propos mais je suis passionnée de ces sujets et qui comportent à mes yeux trop d’enjeux ( surtout si nous sommes battus par la gauche……..Mais n’y pensons pas !)En espérant ne pas avoir été trop pompeuse ou ennuyeuse !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guillaume



Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 39
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Les propos de Hollande   Sam 4 Nov - 15:23

Tu n'es pas du tout ennuyeuse Val ,le forum est fait pour ça je pense :-)

Il est sur que le problème de l’insécurité passe par des moyens de coercition.
Cependant l’action sociale et la présence de l’Etat dans ces cartiers sont aussi indispensables (services publics).
Car l’un ne va pas sans l’autre, c’est une question d’équilibre .
Certes les moyens sécuritaires jugulent l’insécurité mais cette seule réponse fait naître un sentiment d’injustice et de révolte .
Le nom respects des règles (lois) a pour origine un certain nombre de facteurs socio-économiques ,car demander de respecter des règles d’un système dans lequel on est ou se sent exclus et difficilement acceptable .
Il convient d’atténuer ces différences et la aussi c’est l’Etat qui doit apporter des réponses .
Certes il ne faut pas tomber dans une politique d’assistanat , on parle bien de politiques d’aides efficaces contrôlées destinées à l’accompagnement dans un processus de réinsertion .
La gauche a longtemps fait son électorat sur la distribution d’aides sociales afin d’assurer son électorat .C’est une politique irresponsable qui ne même à rien sinon à consolider le statut « d’exclu ».
Je pense donc que le tout sécuritaire comme le tout social ne peut régler les problèmes d’insécurité , il faut donc trouver l’équilibre .


Par contre je ne pense pas utile de dire que certains magistrat ont démissionnés de leur responsabilités .
Je pense que le problème est un peu plus complexe que cela .
-On ne peut pas répondre que par des mesures d’emprisonnement d’autant que les structures pénitentiaires ne remplissent plus actuellement correctement leurs fonctions.
-La magistrature souffre elle même d’un manque de moyens notamment l’effectif qui ne serait répondre au nombre d’affaire qui ne cesse de croître .

PS : Enfin aucun politique en fonction (pouvoir exécutif) ne peut critiquer les décisions de justice (pouvoir judiciaire).
Il faut respecter le principe fondamental pour la démocratie de séparation des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les propos de Hollande   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les propos de Hollande
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hollande dépensier : les experts attaquent son programme
» Futurs ministres de Hollande : qui sont les favoris ?
» A propos des drogues
» Je vais accoucher dans un hôpital en Hollande...
» Marche de 4 jours à NIMEGUE (Hollande)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeunes Populaires du Valenciennois :: Actualité générale 2006-
Sauter vers: